Un insecticide naturel contre le frelon asiatique?

‘Piqûre mortelle’, ‘Espèce invasive’, ‘désastre écologique’, sont souvent les premiers mots qui nous viennent en tête lorsque l’on parle du frelon asiatique. Il faut dire, les médias ont eu de quoi en faire leur chou gras, son arrivée sur notre territoire datant à peine de 2004 et son développement étant fulgurant!

Frelon asiatique – Une espèce invasive

On en entend parler depuis 2004, fraîchement débarqué d’Asie en Occitanie, Vespa Velutina après avoir sommeillé dans des poteries; a connu  un rapide développement sur la majeur partie de la France et les pays limitrophes.

frelon-asiatique-terre-diatomee
Frelon-asiatique. Source 

Comment reconnaître les frelons asiatiques? (lien d’information, cliquez ici)

 

 

Implication environnementale et impact économique 

Difficile à estimer, notamment de par son évolution exponentielle. Son impact est pourtant sensible, puisqu’un seul frelon peut tuer jusqu’à 40 abeilles par minute! Un nid de frelon pouvant contenir 2000 à 3000 individus… faîtes le calcul…

[cocorico_message type= »classique »]
Un frelon asiatique peut tuer jusqu’à 40 abeilles par minutes!
[/cocorico_message]

Du point de vue économique? L’impact est criant: en Indre-et-Loire pour l’exemple, la production de miel y est d’environ 200 tonnes de miel par an, soit environ 2 millions d’euros de chiffre d’affaires.

En 2015, environ 1.200 nids y ont été détruits. Une destruction de nid coûte de 60 à 100 euros. Soit pour la fourchette basse: 72 000€ en coût de destruction … ce, juste pour un département, et avec une multiplication des prestations par 100 en seulement 5 ans!

Source: La nouvelle république

Le frelon asiatique est désormais inscrit sur la liste des 37 espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne, adoptée par le règlement d’exécution (UE) 2016/1141 de la Commission du 13 juillet 2016.

Différents solutions de luttes existent actuellement

  • Le piégeage, mais soumis à débat de par son efficacité et l’impact environnemental par des pièges non sélectif (à lire). De plus en plus de voix se portent pour déconseiller son utilisation, en attendant la mise en place de pièges par phéromones plus sélectif.
  • Certaines races de poules, dont la poule de Janzé qui les adorent.
  • La destruction du nid avec injection de produits (voir lien ci-contre).

Intérêt d’une solution naturel

C’est sur ce dernier point que se porte l’intérêt de la Terre de Diatomée. A l’heure actuelle, la destruction d’un nid de frelon en hauteur passe par l’utilisation d’une perche et de produits chimiques: de synthèse ou perméthrine (UAB).

La problématique? L’obligation réglementaire d’enlever le nid après traitement, sous peine de voir les oiseaux se nourrir goulûment de frelons saupoudrés d’insecticide chimique…

L’utilisation de la terre de diatomée, une roche réduite en fine poudre considérée comme un insecticide naturel (UAB) ayant une action de contact sur les insectes et un grade alimentaire, pourrait permettre de laisser le nid en place, et de facto limiter l’impact environnemental et le coût de la prestation.

Commercialisée sous forme de poudre très fine, elle peut être dispersée avec les matériels couramment utilisés. Un premier test avec une société de désinsectisation à permis de confirmer l’intérêt de cette méthode. L’utilisation d’autres Terre de Diatomées (propriétés différentes selon les carrières d’extractions) ou son utilisation croisée avec d’autres produits: phéromones/ Huiles Essentielles permettra de confirmer son intérêt dans la lutte contre les espèces invasives.

 

Petit mot de fin?

Réaliser cet article c’est faire connaître une solution environnementale et efficace.
‘Une personne convaincue sera toujours un produit de synthèse en moins utilisé!’
Pour une action simple et efficace partagez l’article ou poser la question des usages de la diatomée sur les réseaux sociaux… c’est le meilleur moyen de la faire connaître!