Fiche technique n°2 – Application de la Terre de Diatomée en protection du grain stocké

Traitement du grain stocké à long terme

Prévention des céréales stockées en longue durée contre les ravageurs (charançons brun, sylvain plat, capucins, etc.)

 


 

AB-terre-diatomee
La terre de diatomée amorphe est agrée en Agriculture Biologique

 

Méthode préventive

 

 

Un nettoyage préalable est conseillé quel que soit la mise en place de la Terre de Diatomée amorphe. Différentes études indiquent une forte baisse de la pression d’insecte après nettoyage.

 

‘Les poussières et les reliquats de grains sont des milieux favorables pour les insectes’

 

  1. Nettoyer circuits (manutention, ventilation), parois puis fond des cellules de stockage, charpente et les murs du bâtiment.
  2. Éliminer les déchets pour éviter la recolonisation du silo

 

1- Mise en place par gaine de ventilation au moment du remplissage

 

Intégration de la terre de diatomée amorphe en début du système de ventilation.

Permet une double action : la désinsectisation des gains (zone de forte concentration d’insectes) et la mise en place de la terre de diatomée en silos.

 

Terre-diatomee-gaine-ventilation
Application de la Terre de Diatomée en cellule de stockage à vide par la ventilation

 

Contacter votre conseille technique pour une mise en place adéquate à vos besoins

2- Mise en place ciblée sur l’apex du grain stocké

 

Permet de diminuer le coût de traitement tout en ciblant les zones les plus chaudes du lot et de facto les plus concentrées en insectes.

Disperser la Terre de Diatomée amorphe via la gaine de ventilation en même temps que le remplissage.

 

Traiter les 10-20% de la masse supérieur du grain.

Dosage Préventif

1Kg / Tonne en Terre de diatomée amorphe

Conseillé à l’arrivée des céréales en cellule.

 

 

Dosage curatif 

2Kg/Tonne

en terre de diatomée amorphe.

Attention aux coudées ! Risque de dépôt de la Terre de Diatomée.

 

Préconisation

  • Mise en place sur les 2 derniers mètres d’épaisseur (zone la plus chaude et la plus sensible aux insectes) ou 20% de la masse supérieure du grain.
  • Privilégier un grain ayant une teneur en humidité de 14.5 % (la Terre de diatomée étant sensible à l’hygrométrie du grain).
  • Maximiser l’efficacité de la terre de diatomée en traitant des lots chauds (25°C).

 

NOTA

La Terre de diatomée amorphe à une action d’absorption sur le grain et influe sa densité volumétrique (5Kg /HL).

Des résidus restent présent le grain, mais n’impacte pas la couleur de la farine ainsi que la qualité de cuisso. Une perte de densité volumétrique et de fluidité peut être observée.

 

Contacter votre conseille technique pour une mise en place adéquate à vos besoins

3- Réglementation

 

 

Pas de limite maximale de résidu (LMR)

Grade alimentaire – Codex E551

Agrée en tant qu’absorbant.

Autorisé en Agriculture Biologique (voir ici)

 

—-> Application pratiquée en tant que grade alimentaire.

—-> Application autorisée en tant que phytosanitaire (Terre de Diatomée Silicosec – AMM  2130129)

 

4- Mesures de précautions

 

Précautions d'usages

 

Pour plus d’efficacité suivre le Plan de protection intégré (PGIS) proposé par l’ITAB.

 

PGIS-terre-diatomee-source Francis Fleurat Lessard
Source ITAB & Francis Fleurat Lessard – Salon Tech-n-bio 2017

   	

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *